> petites et grandes histoires > papillonnage


Paon du jour / Inachis io


Belle-dame / Vanessa cardui


Vulcain / Vanessa atalanta


Pas de modestie, regardez comme je suis beau !

Mais connaissez-vous les quatre étapes de ma « vie » ? Tout d’abord, un œuf, puis  je me transforme en chenille, en chrysalide et … enfin, terminus : j’apparais !!!

_____________________________________________________________

C’est un petit œuf d’environ un millimètre qui se transforme -  lentement ou rapidement suivant les conditions climatiques de chaque Pays -  en petite chenille de plusieurs centimètres. Celle-ci dévore une quantité gargantuesque - étant donné sa taille -  de végétaux. Elle  effectue, aussi, plusieurs mues (décidemment, « ce n’est pas une sinécure » que d’être chenille !).

« Son travail » n’étant pas terminé,  « petite chenille » tisse de petits fils de soie et s’en  entoure afin de former un cocon.

Au bout de quelques jours - comme la nature est merveilleuse -  une tête, un abdomen, un thorax des pattes et des ailes, se forment.

 Et c’est en quelques minutes que le papillon devenu adulte perce sa chrysalide, déploie ses ailes - tout d’abord pour les faire sécher - et s’envole. Pour quelle destination SVP ? Pour se nourrir bien entendu et peut-être, aussi, pour trouver la compagne de ses rêves…

 IL paraîtrait que la femelle  irait déposer ses propres œufs sur les feuilles d’une plante  dont elle aurait savouré quelques feuilles  lorsqu’elle n’en était qu’au stade  de chenille ! N’est-ce pas incroyable ? Cela signifierait donc qu’après sa métamorphose elle se souviendrait encore de certaines fragrances…

                                                                         N. M.


Flambé / Iphiclides podalirius


Demi-deuil / Melanargia galathea


Piéride du chou / pieris brassicae
Là, je sens qu'il peut y avoir confusion visuelle, je commente donc la photo : c'est un papillon papillonnant sur une papilionacée (comme ça c'est clair...). Je pense que tout le monde a compris pourquoi on appelle cette fleur une papilionacée !


Souci / Colias crocea
Un souci sans-souci sur un cirse, c'est sûr, c'est sensiblement mieux qu'un souci soucieux sur un souci (Excellent pour la diction...).


Lycène bleu


Hespéride orangé


Tristan / Aphantopus hyperantus


Myrtil / Maniola jurtina


Carte géographique / Araschnia levana
Si, si, ça existe...


Moro-sphinx / Macroglossum stellatarum


Le miroir / heteropterus morpheus




Si vous aimez la nature, si vous aimez les papillons, offrez-leur quelques fleurs à butiner. Un petit bout de jardin, quelques pots sur la terrasse ? Plantez ou semez quelques graines de plantes mellifères et vous verrez dès la floraison apparaître nombre d'espèces d'insectes qui viendront se régaler du nectar et du pollen offerts. Quelles plantes ? Par exemple ...



...orpin














...lavande















...panicaut de mer


















...buddleia


















































































...cirse commun



































...gesse des bois










































...evodia danielli























































...véronique





































...julienne des jardins


















...vipérine

















...phacelie






























...  il y en a tant et tant, belle de nuit, cosmos, souci, tabac, soleil, valériane,...
Surtout, promettez-moi une chose : quel que soit le devenir de votre semis, jamais au grand jamais de produits insecticides sur  ces fleurs mellifères !





Sachez aussi que tous les insectes butineurs s'accordent parfaitement, et vous n'en verrez jamais qui se chamaillent entre eux...


> petites et grandes histoires > papillonnage