> fiches explicatives > parasites, prédateurs, pathologies,... > panic pied de coq






Il me semble que l'on doit dire : Panic ou Pied de Coq, en ce sens qu'il s'agirait de deux plantes différentes mais très ressemblantes. C'est une graminée indésirable dans les cultures. Dans sa partie supérieure elle est pourvue de toutes petites aiguilles que je crois munies de minuscules crochets anti-recul (suivant le principe du harpon). Je présume qu'il s'agit là d'un système qui lui permet de faire propager ses graines par certains mammifères. Accrochées... aux crochets, les graines se retrouvent véhiculées dans la fourrure de ces animaux.
J'ai souvent observé cette plante dans le marais Poitevin, autour de nos ruches et pour tout dire si j'ai le malheur de frotter mes chaussettes en coton à ces épis, je me retrouve - ceci étant dit sans prétention - avec les chevilles qui enflent du fait de la surépaisseur apportée par ce végétal. Pour les abeilles l'affaire est tout autre car le moindre contact avec la partie équipée de ces aiguilles et c'est un véritable piège pour elle. N'oublions pas que l'abeille est aussi pourvue d'une abondante pilosité... qui se fixe à la plante sans possibilité de se libérer et comme son poids n'est que d'un dixième de gramme, elle n'a aucun moyen de fuir cette étreinte mortelle. A ne pas confondre avec les plantes carnivores car dans cette affaire, le Panic n'en tire a priori aucun avantage.

Bon, il n'y a quand même pas trop d'abeilles qui se retrouvent ainsi crucifiées, pas de panique !

> fiches explicatives > parasites, prédateurs, pathologies,... > panic pied de coq